LES DATES CLEFS DE LA COOPERATION AGRICOLE


XIIe siècle
- Jurassiens et Francs-Comtois se groupent pour la fabrication des meules de gruyère au sein de "fruitières", premières coopératives agricoles.

1844 - En Grande-Bretagne, 28 ouvriers tisserands, "Les équitables pionniers de Rochedale", établissent les règles permettant de concilier idéal coopératif et saine gestion.

1880 - Les syndicats agricoles se développent en France, se lancent dans l'action économique et constituent des "syndicats boutiques" qui se transforment progressivement en coopératives.

Vers 1890 - Les vignobles des Charentes sont détruits par le phylloxéra. La reconversion vers l'élevage laitier donne lieu à la création de coopératives laitières.

1904 - Pendant la grande crise viticole, un certain nombre de producteurs s'unissent pour la vinification et la vente du vin.

1935 - Les opérations de "résorption" de la production viticole favorisent le développement des caves coopératives.

1936 - Création de l'office du blé, instituant le stockage par des collecteurs agréés.

1945 - Le gouvernement favorise la création d'unions nationales de coopératives.

1947
– La loi n°47-1775 du 10 Septembre 1947 porte statut de la coopération

Depuis 1947 - L'expansion de la coopération agricole s'est poursuivie et s'est accompagnée de regroupements et de restructurations remarquables. Ce développement a été conforté par : 

  • les lois d'Orientation Agricole (LOA) de 1960 et 1962 sur l'organisation économique des producteurs
  • la Politique Agricole Commune (PAC) de la Communauté européenne

  • la loi de 1972 relative au statut de la Coopération Agricole

  • les lois de 1991 et 1992 organisent les modalités de la filialisation et le renforcement des fonds propres des coopératives
  • la loi d’Orientation Agricole de 2006 (LOA) puis la loi de Modernisation de l’Agriculture (LMA) n°2010-874 du 27/07/10 ont apporté quelques aménagements

POUR EN SAVOIR PLUS

Aucune fiche disponible pour le moment.